Esthétique Intime

De nombreuses femmes souffrent, sans jamais en parler, d’une  gêne esthétique et/ou fonctionnelle du périnée. Le terme médical utilisé est Syndrome Génito-urinaire de la Ménopause (SGM) qui associe le plus souvent une sécheresse vaginale, une sensation d’inconfort, de brûlure, d’irritation, des troubles sexuels, ainsi que des symptômes fonctionnels urinaires et des infections urinaires récidivantes
La pudeur les empêche la plupart du temps de consulter. Pourtant, que ce soit dans leur vie personnelle et sexuelle, ou même simplement dans leur vie quotidienne, la gêne est majeure et peut dans certains cas les  priver d’une activité sportive ou d’une vie sexuelle épanouie.

MEDECINE ESTHETIQUE ET RESTAURATION GENITALE  

  • Traitement des épisotomies douloureuses

  • Douleurs de la vulve

  • Réfection des cicatrices

  • Réequilibre de la flore vaginale

  • Traitement du syndrome génito urinaire 

  • L’amplification du point G 

  • Traitement de l’atrophie vaginale par laser fractionné.

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

  • Augmentation de volume des grandes lèvres

  • Nymphoplastie ou réduction des petites lèvres

  • Réduction du capuchon clitoridien

CHIRURGIE RÉPARATRICE

  • Liposuccion du Mont de Venus

  • Cure de Prolapsus ou descente d’organes

  • Cure  béance vulvo vaginale

  • Rétrécissement du vagin

  • Reconstruction de l’hymen

Labiaplastie

La labiaplastie ou nymphoplastie, quelquefois appelée réduction des petites lèvres ou réduction labiale, est une intervention de chirurgie plastique sur les grandes lèvres et / ou les petites lèvres, qui sont des replis externes de la peau entourant les structures de la vulve. Cette intervention, comme toutes celles que nous effectuons à Clinique Argana, est une intervention chirurgicale, avec tout ce que cela implique en termes de responsabilité, d’éthique et de savoir-faire. Nous mettons tout en œuvre pour que nos patientes puissent retrouver confiance en elles après leur labiaplastie.
  • Une labiaplastie ou nymphoplastie pourra être réalisée en cas d’excès des petites lèvres. Il s’agira alors de réduire la taille des nymphes (petites lèvres) par une nouvelle procédure au laser.

  • Il faut savoir poser précisément son diagnostic car, si parfois une réelle nymphoplastie peut être nécessaire, dans certains cas, c’est l’atrophie (diminution de volume) des grandes lèvres (qui ne jouent plus leur rôle protecteur sur le périnée) qui donne une fausse impression d’hypertrophie (augmentation de taille) des nymphes (Petites lèvres). En cas d’atrophie des grandes lèvres (diminution de volume), une labiaplastie par lipofilling (injection de graisse) ou injection d’acide hyaluronique permettra de redonner la consistance optimale aux tissus et un beau galbe aux grandes lèvres.

  • D’autres procédures comme le laser peuvent également être utilisées dans notre clinique pour rajeunir la vulve.

Le rajeunissement vaginal

Le rajeunissement vaginal encore appelé réjuvénation vaginale ou vaginoplastie est une opération de chirurgie esthétique destinée à rétrécir l’orifice vaginal et à renforcer les muscles du périnée. La vaginoplastie ou lifting du vagin, encore appelé  colpopérinéorraphie postérieure, permet de restaurer l’anatomie du vagin et du périnée. Face à un relâchement ou une distension du vagin, cette opération permet de redonner une certaine tonicité après un accouchement ou la ménopause. La patiente peut retrouver alors une vie sexuelle harmonieuse.

Des accouchements naturels successifs par voie basse, la ménopause, le surpoids, une épisiotomie mal fermée… peuvent causer des traumatismes pour le vagin et le périnée. C’est surtout lors du premier accouchement que les dégâts sont les plus importants, d’autant plus que le poids du bébé est important. Dans les cas extrêmes et chez les femmes plus âgées, cette perte de tonicité du périnée peut entraîner une descente de la vessie, de l’utérus et du rectum ou prolapsus accompagné ou non d’incontinence urinaire Une alternative NON CHIRURGICALE existe maintenant à la Clinique Argana : c’est le rajeunissement vaginal par LASER mais également  par Acide Hyaluronique , PRP ou LipofIlling.

Augmentation du point G

Le point G ou point de Gräfenberg (noms donnés en hommage au gynécologue allemand Ernst Gräfenberg) est une zone érogène de la paroi antérieure du vagin, de forme bulbeuse et de moins d’un centimètre de diamètre, qui augmente de taille par la stimulation. Il se trouve précisément situé sur la partie antérieure du vagin, à environ 3 cm de l’entrée , c’est un tissu érectile situé le long de l’urètre La médecine propose depuis quelques années une procédure d’amplification du point G pour améliorer sa sensibilité.

Plusieurs femmes n’ont jamais réussi à localiser leur point G. L’augmentation de son volume faciliterait son identification et l’apprentissage des sensations qui y sont reliées. Suite à un accouchement, le point G peut être plus difficile à stimuler par la pénétration et, suite à la baisse des hormones féminines à la ménopause, ce tissu peut perdre du volume, entraînant une diminution de la réponse sexuelle au fil du temps. L’intervention aiderait à retrouver un niveau plus satisfaisant de stimulation.

La technique utilise des injections d’acide hyaluronique, un produit déjà largement utilisé en médecine esthétique (par exemple pour combler les rides ou augmenter le volume des lèvres). L’effet dure entre 5 à 8 mois. L’intervention dure une quinzaine de minutes .Une alternative est de faire un lipofilling c’est à dire injection de graisse autologue (graisse de la patiente) et dont l’effet est définitif.

Une augmentation de la sensibilité vaginale et de la satisfaction sexuelle a permis à plusieurs femmes de gagner en confiance et de se mettre dans une nouvelle dynamique positive.

Acide Hyaluronique

Les signes de vieillissement tels que la perte de volume, d’hydratation et de fermeté impactent non seulement la peau, mais aussi les organes génitaux. Cependant, l’âge et la ménopause ne sont pas les seuls déclencheurs. La sécheresse vaginale et autres inconforts intimes peuvent également apparaitre après l’accouchement, à la suite d’une chimio- ou radiothérapie, et chez les jeunes femmes qui prennent certains types de pilule. La gynéco-esthétique permet de traiter une multitude de symptômes et de restaurer l’esthétique vaginale et vulvaire.

Indications pour l’injection d’acide hyaluronique dans la zone génitale féminine :

  • sécheresse et inconfort vaginal

  • irritations et brûlures chroniques

  • infections urinaires à répétition

  • perte de volume et relâchement des grandes lèvres

  • perte ou diminution du plaisir sexuel

Ces techniques d’injections s’adressent en partie aux femmes jeunes dans un désir d’amélioration de leur sexualité et d’embellissement esthétique génital. Mais au-delà de la notion esthétique, ce type d’intervention soulage au niveau fonctionnel, puisque le rôle des grandes lèvres est de protéger l’entrée vagin, et donc d’éviter le frottement et la sècheresse.